Sophie Allart reçoit le prix innovation de l'Inserm

01 décembre 2017

Jeudi 30 novembre 2017 au Collège de France à Paris, Sophie Allart, biochimiste, ingénieure de recherche à l'Inserm, responsable du plateau technique d'imagerie du CPTP recevait le prix de l'Innovation de l'Inserm.

En microscopie conventionnelle, impossible de voir quelque chose qui mesure moins de 200 nanomètres. Mais grâce au microscope de super-résolution STED (pour stimulated emission depletion microscopy) et au travail de Sophie Allart, cette limite a pu être abaissée à 23 nanomètres !

Responsable du plateau technique d’imagerie cellulaire du Centre de physiopathologie de Toulouse-Purpan (CPTP), elle a procédé à de nombreux réglages et adaptations de ce microscope dont le seuil de résolution est à l’origine de l’ordre de 50 nm.

Ce prix est une reconnaissance forte de l'Institut notamment pour ses développements méthodologiques en microscopie qui ont contribué récemment à la découverte de la présence du virus Zika à l'intérieur du spermatozoïde humain.

Sophie Allart a tout fait pour implanter cette technologie à Toulouse : montage financier, achat, mise en service, réglages, préparation des échantillons… Puis l’essentiel : ouvrir l’accès à l’ensemble de la communauté scientifique, au-delà des 23 équipes de recherche du CPTP.

Photo : © Inserm, P. Delapierre


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes